Quel est le coût de la vie en Australie? - Mate Education

Quel est le coût de la vie en Australie?

Vous envisagez de vous expatrier au pays des kangourous pour y suivre une formation, vos études ou tout simplement pour y voyager ou travailler. L’Australie est connu pour être un pays assez onéreux. Pour preuve, le magazine britannique The Economist a classé Sydney parmi les dix villes les plus chères au monde, dans une étude réalisée il y a quelques mois. Il existe cependant de grandes différences selon que vous habitiez dans une grande ville ou un endroit plus reculé. Et rassurez-vous, il est possible d’y vivre sans que cela ne vous coûte toutes vos économies. Voici un guide détaillé du coût de la vie dans les principales villes australiennes, histoire de vous donner une idée des tarifs auxquels vous attendre.

Une qualité de vie agréable même en ville

L’Australie bénéficie de tous les atouts pour mettre tout le monde d’accord. Elle allie grandes villes dynamiques et paysages idylliques : plages de sable blanc, désert, barrières de corail ou encore forêts tropicales humides.

La proximité avec la nature, la faible densité de population et une météo favorable, mises à part quelques exceptions, comme la capricieuse Melbourne, font des villes australiennes parmi les plus agréables à vivre au monde. Il n’est donc pas étonnant que Melbourne, Sydney et Adelaïde se classent dans le top 10 des villes où il fait bon vivre en 2018, selon The Economist. Elles gagnent des points en termes de sécurité avec une criminalité basse, stabilité politique, accès aux soins de santé, système d’éducation et infrastructures culturelles.

L’étude occulte cependant tout paramètre financier, qu’il est intéressant de passer au crible, pour comprendre combien vous pouvez espérer gagner et quelles seront vos dépenses sur place.

Les salaires en Australie

Si vous envisagez de travailler en Australie, sachez que votre salaire dépendra de plusieurs paramètres : votre métier, vos qualifications, votre âge, le type de contrat de travail qui vous sera offert, du moment de la journée travaillé (semaine, week-end ou soirée) ou encore des heures supplémentaires que vous pourrez potentiellement effectuer. Il existe deux types de contrat de travail en Australie :

  • Le « permanent contract »: il s’agit d’un contratàdurée indéterminée, à temps plein (38 heures) ou temps partiel avec congés payés et le droit de poser des congés maladie.
  • Le « casual contract »: si vous êtes en PVT ou étudiant, il y a fort à parier que vous serez embauché sur ce type de contrat. Il s’agit d’un contrat temporaire, l’employé est payé à un salaire fixé à l’heure et ne peut prétendre à des congés payés. Il est en revanche rémunéré 25% en plus pour pallier ce manque.

Votre salaire sera versé toutes les semaines ou toutes les deux semaines, selon les entreprises. Les rémunérations sont fixées par des conventions collectives, appelésAwards. Il est donc important de vous renseigner pour savoir à quel award appartient votre métier. Car le salaire minimum varie d’une convention collective à une autre. Dans tous les cas, il ne pourra être inferieur au salaire minimum national fixé à 18, 93AU$ brut (environ 12€) de l’heure ou 719,20AU$ (458€) pour la semaine, au 1er juillet 2018. Ce chiffre est revu à la baisse si vous avez moins de 21 ans. Si vous êtes en contrat casual, il s’élève à 23,66AU$ de l’heure, ce qui explique l’engouement que suscite l’Australie auprès des jeunes travailleurs.

BON A SAVOIR – Pour les étudiants internationaux, sachez que ce job ne peut en aucun cas servir à financer vos études. Il vous sera, en effet, demandé au préalable de prouver que vous avez les moyens de subvenir à vos besoins durant votre séjour en terre australe. Le visa étudiant australien vous autorise à travailler au maximum 20h par semaine. Cette limite de 20h n’est, en revanche, plus valable durant les vacances scolaires.

Pour vous faire une idée de ce que vous pouvez espérer gagner en Australie, vous pouvez utiliser ce simulateur de paye, qui vous donne le salaire moyen pratiqué en Australie selon votre emploi. A titre d’exemples, un plombier est payé en moyenne 28,12AU$ de l’heure et un développeur informatique 68AU$. Si vous choisissez de profiter d’un visa étudiant pour vous lancer dans une nouvelle carrière, voici les salaires moyens auxquels vous pourrez prétendre :

  • Pilote d’hélicoptère : 72,154AU$ de l’heure
  • Professeur de fitness : 25AU$ de l’heure
  • Directeur de golf : 67,258AU$ de l’heure

Il est évident que les salaires sont intéressants en Australie. Pour un même emploi, vous serez probablement mieux payé en Australie qu’en France. Mais vos dépenses en termes d’hébergement, nourriture, sorties et transports seront également un peu plus élevés.

Le logement

A moins de bénéficier d’une chambre sur un campus si vous êtes étudiant et éligible, il est fort à parier que votre logement vous coutera plus cher que votre appartement en France. Il existe cependant de grandes différences selon les villes. Si Sydney et Melbourne sont les plus onéreuses – elles font partie du classement des 30 villes aux loyers les plus élevés au monde – il est possible de trouver des options plus abordables à Perth, Brisbane, Adelaïde ou Canberra. Le prix dépendraévidemment du type d’hébergement choisi et de la longueur de votre séjour.

En hôtel et auberge de jeunesse

Pour un séjour court, il est fort probable que vous optiez pour l’option auberge de jeunesse/hôtel. Si vous ne vous ruez pas sur une suite dans un hôtel de luxe, vous dépenserez en moyenne entre 20 et 30 AU$ pour une nuit en dortoir, davantage si vous souhaitez votre propre espace. Il faudra compter entre 75 et 200 AU$ pour une nuitée en chambre solo.

En location

Vous l’aurez compris, le logement est relativement onéreux en Australie et le prix du loyer est annoncé, sauf exception,àla semaine. Il dépend de plusieurs critères : le type de logement (maison individuelle, appartement, maison / résidence composée de plusieurs habitations, appelée « units »), la surface, le nombre de pièces, le quartier ou encore les équipements.

A Sydney et Melbourne, les loyers sontgénéralement plus hauts que dans le reste du pays.Comptez 350AU$ (223€) par semaine pour un studio dans le centre de Melbourne contre 500AU$ pour un appartement de la même surface à Sydney. Il est évidemment possible de trouver moins cher si vous vous éloignez du centre-ville ou des quartiers situés près du bord de mer, comme St Kildaà Melbourne ou Bondi pour Sydney. Si vous souhaitez poser vos valises àPerth, Adelaïde ou encore Brisbane, vous pourrez plus aisément trouver un studio pour moins de 300AU$ par semaine.

Les sites de référence pour mener à bien vos recherches sont Gumtree, Craiglist, Realestate ou encore Domain.co. Si ces prix sont une trop grosse charge pour votre budget, vous pouvez vous orienter vers la colocation, et même partager une chambre avec d’autres jeunes actifs ou étudiants.

En colocation

Elle est souvent la solution privilégiée par les étudiants et jeunes actifs. Et pour cause, en plus d’être moins chère, elle permet de se créer un premier cercle social, chose importante quand on s’expatrie dans un pays où l’on ne connait personne. Pour une chambre en colocation, comptez entre 250$ et 350$ à Sydney, entre 200$ et 250$ à Melbourne et autour de 150$ dans les autres villes. Vous pouvez également partager votre chambre une ou plusieurs autres personnes pour faire baisser ce coût.

Les sites préférés pour la recherche d’une coloc sont Flatmates.com, EasyRoomates, Flatmates Finder. Privilégiez également les groupes Facebook, tels que Melbourne Flatmates Finder.

En mode nomade

Si vous êtes flexible vous pouvez également vous orienter vers d’autres options particulièrementintéressantes pour ceux qui souhaitent voir du pays sans se ruiner. Une nuit en camping coute en moyenne entre 8 et 25$ selon qu’il s’agisse d’un campsite nature, dans les parcs nationaux par exemple, ou d’un terrain privé. Vous pouvez également trouver des options gratuites, aires de repos, idéales pour s’y reposer quelques heures. L’idéal est d’installer une application comme Campermate, qui regroupe options payantes et gratuites quand on voyage sur la route.

Si vous souhaitez bénéficier d’une expérience 100% australienne, vous pouvez faire du HelpX, ou Wwoofing durant votre road-trip. En échange de quelques heures de travail par jour, une famille vous offrira le gite et le couvert. Et dernière option, temporaire, mais qui peut dépanner en ville : le Couchsurfing. Des locaux proposent chambre ou canapé gratuitement contre un repas partagé ou un brin de causette.

Se nourriren Australie

Il est évident que tout dépend de vos habitudes et de vos préférences. Il est certain que si vous sortez au restaurant tous les soirs, vous aurez besoin d’un budget XXL, en particulier dans les grandes villes comme Melbourne et Sydney. Ayez en tête que tous les Etats ne sont pas égaux en termes de coût de la vie. L’ouest et le centre ont tendance àêtre plus cher.

Pour faire vos courses, il existe de nombreuses options, la plus accessible étant Aldi. Il n’est pas toujours facile d’en trouver un à proximité de chez vous. La chaine allemande de hard-discount n’est en effet implantée que sur la côte Est, et loin des centres-villes. En agglomération, vous pouvez compter sur Woolworths et Coles. Ils sont bien implantés sur tout le territoire australien et les prix varient peu d’un magasin à l’autre. Privilégiez cependant la fin de journée pour faire vos courses, le moment idéal pour bénéficier d’offres de dernière minute, souvent très avantageuses sur certains articles. Les enseignes Iga, que vous verrez dans la campagne australienne, sont quant à elles une bonne option pour vous nourrir lors de vos road trips.

 

Pour les citadins, les marchés ou « Farmers market » sont une bonne alternative au traditionnel supermarché. En plus d’être l’occasion de vous régaler d’un des plats vendus par ces fameux « food-trucks », vous pourrez y faire vos achats de fruits et légumes frais, viandes ou encore poissons. Parmi eux : le Queen Victoria Market de Melbourne, le Central Market d’Adélaïde, le Paddy’sMarket de Sydney, le Mindil Beach Market de Darwin ou encore les Powers Farmers Market de Brisbane.

Pour vous faire une idée de vos dépenses de nourriture, voici une liste de prix appliqués par Woolworth en aout 2018 :

  • Lait (1L) : 2$
  • Œufs (boite de 12) : 4$
  • Pain : 2$
  • Jus d’orange (2L) : 4$
  • Un kilo de pommes : 3$
  • Un kilo de bananes : 2.50$
  • Fraises (barquette de 250g) : 2.50$
  • Un kilo de clémentines : 3.40$
  • Un kilo de tomates : 3.50$
  • Un kilo d’oignons : 2$
  • Laitue (lot de 2) : 2.50$
  • Pates (500g) : 2$
  • Riz (1kg) : 2$
  • Huile d’olive (500mL) : 7$
  • Bière (500mL) : 7$
  • Coca cola (600mL) : 3.40$
  • Aiguillettes de poulet (1kg) : 10$
  • Viande de bœuf hachée (500g) : 7$
  • Nutella (pot de 220g) : 2.70 $
  • Farine (1kg) : 2.50$
  • Crème glacée (pot d’1L) : 4.90$

Ces prix ne sont évidemment qu’une estimation des tarifs observés au 20 aout 2018 et peuvent donc être sujets à variation.

Les sorties et loisirs

Vous allez explorer une ville que vous ne connaissez pas. Il est donc logique que ce poste de dépense représente une part importante de votre budget. Les prix sont assez similaires à ceux qu’on constate à Paris. Comptez de 7 à 12 AU$ pour une pinte de bière, entre 3,50 et 6AU$ pour un flat white (notre équivalent du café au lait), 15-20AU$ pour un cocktail ou encore 10AU$ pour un plat dans un food-court et 8AU$ pour une portion de frites. Pour ce qui est des sorties, comptez entre 16 et 20 AU$ pour une place de cinéma, entre 15 et 200 AU$ pour une place de concert, selon la salle et le groupe, entre 25 et 50AU$ pour un match de football et autour de 15AU$ pour une visite de musée. Certains musées, notamment d’art contemporain sont gratuits et il est possible d’obtenir des réductions sur les places de cinéma si vous êtes étudiant mais également certains jours de la semaine.

Certains quartiers sont particulièrement prisés des étudiants et jeunes actifs pour leur vie nocturne et leur animation. Si vous vivez à Melbourne, vous trainerez sans doute autour de Richmond, Brunswick, Fitzroy, Colingwood ou encore Carlton. Situé entre la RMIT University et l’Université de Melbourne, ce dernier est le berceau des étudiants. Si vous optez pour Sydney, vous deviendrez sans doute un habitué de Surrey Hills, Coogee, Bondi ou encore Newtown. Ce quartier en vogue auprès des étudiants abrite la plus vieille université d’Australie, The University of Sydney. Ses bars gay-friendly côtoient boutiques de tatouages, échoppes vintages et cafés arty. A Brisbane, West End et Saint Lucia sonttrèsprisés des étudiants. En cause ? Leur proximitéavec l’Université de Queensland. Le quartier de Fortitude Valley est quant à lui la Mecque des jeunes noctambules.

Transports : bus contre voiture, quel est le plus avantageux ?

Si vous vous installez dans une ville australienne, vous ne pourrez échapper au débat transports en commun contre achat d’une voiture ou d’un scooter. La solution à ce dilemme dépend de vos économies et de votre budget. Pour ceux qui ne peuvent se permettre l’achat d’une voiture, le seul moyen de se déplacer est évidemment le bus ou encore le train. Ces derniers sont probablement les moyens les plus économiques de voyager à travers le pays.

Achat d’un véhicule

Avoir son propre véhicule, c’est être complètement indépendant et autonome lors de votre voyage. C’est également être en mesure de sortir des sentiers battus, et d’explorer plus que ce que le bus ou le train ne vous le permettraient. Tout dépend de vos économies et de vos exigences mais vous dépenserez probablement entre 2000 et 6000 AU$ pour l’achat d’un véhicule, un peu moins si vous optez pour un scooter, un peu plus si vous tablez sur un van. Les sites les plus utilisés pour acheter un véhicule sont Gumtree, Carsales, Carsguide ou encore Cars4backpackers.

Au prix d’achat de votre voiture, vous devez ajouter le prix d’éventuelles réparations ainsi que le tarif de l’assurance. S’assurer au minimum pour le Third Party coute entre 130 et 180AU$ par an. Vous devrez également penser à renouveler la « rego » ou « registration » de votre véhicule tous les trois ou six mois. Son prix dépend du type de véhicule que vous possédez.

Vous devrez aussi penser à intégrer le prix du carburant dans vos dépenses. L’Australie est un immense pays, il est donc probable que vous dépensiez beaucoup d’argent en fuel. Son tarif au litre dépend des régions. Plus vous vous éloignez des villes, plus son prix grimpe. Au 20 aout 2018, le prix moyen au litre est d’1,50AU$. Pour réduire vos coûts, pensez au covoiturage.

Le bus

La compagnie de cars Greyhound couvre une bonne partie du territoire australien et est un bon moyen de relier les différentes villes. Il propose des pass au kilométrage illimité pour une durée de 7 à 365 jours. Un pass 7 jours vous coûtera 249AU$, un pass 90 jours 649AU$ et une carte 365 jours 1500AU$. Vous pouvez également choisir des forfaits entre deux villes avec la possibilité de vous arrêter autant de fois que vous le souhaitez. Ces forfaits sont valables jusqu’à 90 jours après achat.

Le train

Dernière option pour se déplacer : le train. Il est de loin l’option la moins prisée des voyageurs. Pourtant l’Australie est bien desservie par le train et possède parmi les lignes ferroviaires les plus longues au monde. Il est relativement onéreux et assez lent mais est un bon moyen de découvrir les différents paysages du pays. Des trains mythiques tels que le Ghan ou l’Indian Pacific parcourent des milliers de kilomètres, et traversent de larges étendues au milieu de nulle part. Comptez cependant 4500AU$ pour un trajet Darwin-Adélaïde ou Sydney-Perth à bord des deux premiers. Il existe des trajets plus abordables à bord du Spirit Of Queensland, qui vous permet de rejoindre Cairns depuis Brisbane et inversement pour 400$ ou encore de l’Overland, qui relie Adélaïde à Melbourne pour moins de 200$. Attention, cependant, car certains de ces trains ne voyagent que quelques jours par semaine.

X
Contact Us